FANDOM


Hegan est un dieu du septentrion, dieu de la Loi.

Attributions Modifier

L'honneur et le devoir

Représentations Modifier

Un noble vieillard à la barbe blanche symbolise généralement ce dieu austère, l'aigle blanc et le loup sont ses animaux totems et le bâton son arme. La croix doublement barrée est son symbole.

Philosophie Modifier

Livré à lui-même, l'homme sombre dans la décadence et la bestialité. Seul le regard d'autrui empêche l'homme de donner libre cours à ses instincts avilissants et stériles, seul l'honneur, la loi et l'obéissance à l'autorité lui permettront de s'élever au-delà de sa condition animale pour atteindre un stade supérieur de l'être. Mais les embûches sur ce lumineux sentier sont légion, la civilisation est une merveille fragile, et il faut la défendre sans trembler, sans hésiter et sans remords. La loi et l'ordre doivent prévaloir à tout prix.

Actions du fidèle Modifier

Sermonner ceux qui s'éloignent du sentier est le devoir du fidèle, les châtier est le travail du prêtre, traquer les aberrations de la nature pour les détruire est la sainte croisade des fidèles de Hegan. Inlassablement, il faut répéter la doctrine de Hegan et la répandre parmi les païens, malheur à eux s'ils ne l'entendent pas. Le vassal maltraité par son suzerain et qui pourtant lui reste fidèle, voici un exemple de conduite honorable et édifiante que les prêtres prennent en exemple lors des sermons. Obéir à ses parents et les honorer est un devoir sacré, car l'union de la famille offre une protection contre les aléas de la vie ainsi qu'un contrôle efficace sur les individus qui, sans cela, sombreraient bien trop facilement dans l'oisiveté, le vice et la débauche. La loi est tout ce qui sépare l'homme de la bête, c'est honorer le créateur que de la respecter. Être fidèle à sa parole, à son nom et à son pays, c'est le plus sûr moyen de gagner les faveurs de Hegan.

Sentence Modifier

" Lorsqu'un clou dépasse, il faut taper dessus pour l'enfoncer "

Culte Modifier

La liturgie officielle de Hegan prévoit cinq offices par jour, toutefois seuls les ordres monastiques et quelques fanatiques ont la constance de s'y plier. Le dimanche est chômé et tout manquement à ce règlement est mal vu, voire interdit dans les territoires contrôlés par le culte. Nombre de règles sont édictées dans le Codex, dont l'observance stricte est sensée garantir l'accès au paradis. De l'avis général, il est impossible de s'y conformer, de telle sorte que tous les fidèles de Hegan se considèrent peu ou prou comme des pêcheurs. Beaucoup vivent très bien comme ça, mais d'autres, effrayés par la perspective du châtiment divin, perdent un peu la raison et deviennent des fanatiques, ou bien rejettent la religion, ou bien encore partent sur les routes accomplir quelque quête qui les rachètera aux yeux de leur seigneur.

Au-delà Modifier

Les méritants vont au paradis de Hegan goûter le repos éternel parmi les justes. Vivant en présence de leur dieu, ils contemplent l'architecture de l'univers et peuvent se faire expliquer la raison de toute chose, y compris des vicissitudes de leur existence. Les damnés, pour leur part, subiront mille tourments dans nombre d'enfers spécialisés chacun dans le pêché qui les aura perdu. Toutefois, si leur infamie n'est pas trop grande, il pourront expier leur crime au bout d'un certain temps et rejoindront alors le nombre des élus. Détail amusant, un passage du Codex stipule que " les justes seront punis et les méchants seront sauvés ". On suppose qu'il s'agit d'une ancienne erreur de copie, mais comme le Codex est la parole de Hegan donnée aux mortels, personne n'a jamais rectifié.

Temples et clergé Modifier

Une nation sous la coupe de Hegan se reconnaît sans peine au fait qu'on ne peut faire dix pas sans tomber sur un temple, un monastère, un oratoire quelconque. Le clergé y est pléthorique et, revers de la médaille, nombre de ses membres sont peu motivés, l'église étant souvent vécue moins comme une vocation que comme une carrière socialement avantageuse et peu fatiguante. Le hiérarque de Boon est la plus haute autorité du culte, sa parole ne souffre pas la contestation et son influence politique et économique est considérable. Toutefois, l'Empire Terrestre (ensemble des lieux où est implantée l'église) est si vaste que bien souvent, sa parole est couverte par celle des grands prêtres locaux, qui souffrent parfois d'ambition. Il existe un clergé séculier, dont les membres ont le droit de se marier, et un clergé régulier tenu à l'abstinence, à la pauvreté et à la claustration, mais nombre de monastères ont plus ou moins sombré dans la décadence, la débauche et, pis que tout, le relâchement dans la règle monastique. Le temple, ordinairement composé d'une seule pièce rectangulaire, est sobrement décoré de représentations du dieu et des saints dans des postures hiératiques. Une colonnade, plus ou moins imposante selon l'importance du temple, marque symboliquement l'entrée. Tout ce qui n'est pas strictement dédié à la prière (logements des prêtres, locaux techniques) est soigneusement bâti à l'extérieur du temple, qui est la maison de Hegan et ne doit pas être souillé par des fonctions profanes. Seuls les fidèles de Hegan ayant dûment accompli leur initiation religieuse ont le droit de pénétrer dans le temple, les contrevenants étant généralement bastonnés. Notons enfin que le clergé de Hegan n'accepte pas de femmes en son sein.

Aspects bénéfiques Modifier

Le culte de Hegan est un facteur de stabilité civile, notamment lorsqu'il est seul sur son territoire. Il maintient la population dans l'obéissance à l'autorité, organise l'activité économique, veille au respect des lois. Les monastères sont des lieux d'asile et de charité.

Aspects néfastes Modifier

Les fidèles de Hegan font profil bas lorsqu'ils sont en minorité mais, dès que leur nombre est suffisant au sein d'une population, ils réclament le pouvoir, jusqu'à chasser les autres cultes et à les interdire (sauf peut-être Miaris). Dans les territoires qu'ils contrôlent, les prêtres de Hegan accaparent une grande partie des richesses produites, freinent toute évolution sociale pouvant leur être néfaste et n'hésitent pas à employer la violence pour arriver à leurs fins. Voici pourquoi nombre de rois voient cette religion d'un mauvais œil dès qu'elle devient trop influente.

Fidèles Modifier

Dans les pays où il prédomine, il n'y a guère le choix, tous sont fidèles de Hegan, même si ce sont les classes dirigeantes qui le soutiennent avec le plus de vigueur pour d'évidentes raisons d'intérêt personnel. Ailleurs, Hegan est le dieu des bourgeois installés, des militaires gradés, des miliciens. Soldats et paladins seront naturellement attirés par ce dieu austère, solide et honorable.

Domaines Modifier

Loi, force, soleil, protection

Héganites célèbres Modifier

Références Modifier

La fiche du dieu sur Sous le Catcheur


Divinités et démons
Divinités suprêmes, entités Supra-divines
Chuck NorrisDizuiteurtrente PercemoucheUsb
Divinités du septentrion
BarugHanhardHazamHeganHimaMelkiMiarisMyrnaNaongNiehmNyshra
Divinités de Pthath
BeameshBebentharRomani BézéBishturiFezescalM'ranisMesculiasSethSummacXyf
Divinités de Dergala
Fashtoun le BienheureuxFasslazzomMohdMoneskil le PuissantSook
Divinités Tupaku
AxolotlopetKoxlolcahuatlPopoxlixtepethXilxlixlantlXolquacohuacuXultcocancan
Démons
Skelos (incertain)Urlnotfound
Succubes
ArsinoéBoulotteFenesh'abnGarrodhJessoniaLilithSook

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard