Fandom

Kalonopédia

Niehm

129pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Niemh, dans le Septentrion, est le dieu de la mort, du flétrissement.

Alignement :Modifier

NM

Attributions : Modifier

la corruption, la mort

Représentations :Modifier

Il apparaît sous la forme d'un homme jeune, maigre et souriant, portant un grand cimeterre (son arme de prédilection). Son symbole, la dent de Niemh, est une molaire humaine (en général une vraie) enchâssée dans un médaillon circulaire. Le rat et le serpent sont ses animaux fétiches, tout comme Myrna du reste.

Philosophie : Modifier

Niemh est le pendant de Myrna, il apporte la stérilité, la maladie, symbolise la ruine et la déchéance. La vie du serf, écrasé de misère, de peine et de chagrin, serait-elle supportable sans la certitude qu'elle s'achèvera un jour ? Bien des tyrannies implacables ont paru invincibles, éternelles et désespérantes à leurs contemporains, pourtant Niemh a fait son œuvre, et jeté les pires horreurs dans l'abîme du temps et de l'oubli. Il y eut aussi, jadis, bien des merveilles, des héros, des peuples admirables aujourd'hui disparus, Niemh ne juge pas, il exécute sa besogne sans distinction. La hache du bûcheron doit passer pour que les jeunes plants poussent, de la place doit être faite pour que la vie renaisse. Tel est le travail de Niemh. Les âmes simples ne voient dans la nature que la glorieuse flamboyance de la vie triomphante, le grouillement des bêtes dans une verdure envahissante, mais les vers et les pourritures qui dévorent les charognes sont une réalité tout aussi présente, et nullement déshonorante. Toute chose doit un jour périr, toute vie doit un jour se flétrir, la vie elle-même, un jour, disparaîtra de l'univers, le laissant vide, silencieux et beau. Ce jour là, dernier parmi les dieux, Niemh lui-même rejoindra le néant en riant.

Actions : Modifier

Le fidèle de Niemh pourra répandre la désolation, ou non, peu importe. Il a peu de soutien à attendre de son dieu. Niemh préfère agir par l'intermédiaire de ses innombrables agents, les bestioles grouillantes, les germes, les champignons, les insectes. Toutefois, afin que son œuvre soit plus efficace, il a laissé sur la terre quelques puissants artefacts maléfiques, il veille aussi au destin des morts-vivants.

Sentences : Modifier

" Rampe, marche ou cours, c'est toujours vers Niemh que tu vas ".

Culte : Modifier

Seuls les fous et quelques mystiques révèrent Niemh, des nécromanciens maléfiques cherchent à s'attirer ses faveurs et ses pouvoirs, mais cette quête est souvent vaine.

Au-delà : Modifier

Niemh promet l'anéantissement à tous, rapide disparition pour les justes, lente et douloureuse désagrégation pour les autres. Mais les mérites de chacun l'intéressent fort peu.

Temples et clergé : Modifier

Chez ceux qui n'ont plus rien à attendre de la vie, les réprouvés, les lépreux, les rejetés, dans les ruelles boueuses, les égouts, les ruines abandonnées, c'est là qu'il faut chercher le culte de Niemh. Parfois, parmi la lie de la population, dans l'amas de haillons qui grouille aux pieds des palais orgueilleux, se lève un être aux yeux fous, inspiré par un sentiment mystique, qui se met en devoir de répandre le message du corrupteur. Appeler ces gens des prêtres, qualifier leurs tanières de temples, c'est leur faire beaucoup d'honneur. Il y a aussi, parmi les fils de bonne famille en butte à l'autorité, une tentation de révérer Niemh, plus par souci de provocation que par réelle foi. En temps ordinaires, Niemh n'accorde aucune attention à ces pitoyables adeptes, mais parfois le jeu devient plus sérieux.

Aspect bénéfiques : Modifier

Quel que soit leur pouvoir, les plus ignobles tyrans n'échapperont pas à l'implacable dieu de la mort. Le passage de Niemh est la condition indispensable au renouveau.

Aspects néfastes : Modifier

Quel genre d'esprit malade défendrait le dieu de la corruption ? Ses fidèles, réputés fous dangereux, sont une cible de choix pour les paladins de tous poils.

Fidèles : Modifier

Des druides maléfiques, des liches, des vampires ou bien des révoltés nihilistes, voici l'audience du dieu de la corruption. La seule raison pratique de lui rendre culte est la convoitise que l'on peut avoir pour ses ignobles reliques et le pouvoir qu'elles procurent. Il est aussi impliqué dans le processus de lichéfaction, et à ce titre invoqué par les nécromants.

Domaines : Modifier

Mort, mal, terre, destruction

autreModifier

Il existe un temple de Niehm dans les environs de Baentcher


Divinités et démons
Divinités suprêmes, entités Supra-divines
Chuck NorrisDizuiteurtrente PercemoucheUsb
Divinités du septentrion
BarugHanhardHazamHeganHimaMelkiMiarisMyrnaNaongNiehmNyshra
Divinités de Pthath
BeameshBebentharRomani BézéBishturiFezescalM'ranisMesculiasSethSummacXyf
Divinités de Dergala
Fashtoun le BienheureuxFasslazzomMohdMoneskil le PuissantSook
Divinités Tupaku
AxolotlopetKoxlolcahuatlPopoxlixtepethXilxlixlantlXolquacohuacuXultcocancan
Démons
Skelos (incertain)Urlnotfound
Succubes
ArsinoéBoulotteFenesh'abnGarrodhJessoniaLilithSook


voir:[panthéon D&D3 d'Asp Explorer

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard