Fandom

Kalonopédia

Skelos

129pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Skelos
Nom Réel Skelos
Pseudonyme(s) le Seigneur du Mal, le Mal Absolu, le Ravageur, le Dragon Bicéphale, l'Archimage, le Prince de la Tyrannie, le Faiseur de Sortilèges, le Tortionnaire, le vilain Skelos
date de naissance à compléter
date de mort -30000
Race Dragon
Métier Seigneur du Mal
Histoire Cycle de Sang
Liens avec d'autres personnages Père de Markyxhas ;
Ennemi des dieux et de toute la création
Tous les personnages


Skelos... Skelos le seigneur du mal, Skelos le ravageur, Skelos le dragon bicéphale, l'archimage, le prince de la tyrannie, craint des dieux, haï des mortels, Skelos dont le seul nom terrorise encore les contrées civilisées mille ans après que le dernier os de son corps eut été réduit en poussière, Skelos le faiseur de sortilèges, encore admiré par tous les mages de la création, Skelos le tortionnaire, mille livres ont été écrits à son sujet, et même si les derniers maléfices de son règne cauchemardesque ont connu l'annihilation voici plus de douze mille ans, nul n'ignore son nom, ni sa puissance, ni sa malédiction. Avant lui, le monde avait été jeune, après lui, il fut vieux. Tel a été Skelos.

Les millénaires ont passé, mais ni dans le souvenir des elfes, ni même dans celui des humains, l'empire de Skelos ne s'est totalement effacé. Était-il démon ? Était-il dragon ? Était-il le châtiment infligé par les dieux aînés ? Nul ne connut jamais le détail de son avènement, mais tous ceux qui ont vécu les siècles de servitude et d'horreur, tous ceux qui ont subi le meurtre, la torture et la mutilation dans les cachots de son Antre Maudit, les peuples qui ont disparu et ceux qui lui ont survécu, tous ceux, en somme, qui eurent le triste privilège d'être contemporains de cette ère de cauchemar ont pâti de son pouvoir inébranlable. Nombreux furent les héros qui périrent en l'affrontant, lui ou ses serviteurs perdus, certains sont encore loués, d'autres oubliés. Il fut finalement vaincu au cours de deux héroïques batailles, et périt dans la chute de sa citadelle de Narthur, alors qu'il tentait de rejoindre son antre pour régénérer ses forces.

Or le mal était si puissant en Skelos qu'il corrompait tout ce qu'il touchait, que tout ce qui émanait de lui, tout ce qu'il concevait, en était profondément et irrémédiablement marqué. C'est ainsi qu'après la chute du tyran, ses capitaines et ses disciples continuèrent à faire régner la terreur dans le monde, usant des multiples sortilèges et artefacts laissés à leur intention par le Maître déchu. La bête était morte, mais pas son venin, et il fallut des siècles de lutte incessante pour que les peuples libres se débarrassent de l'héritage maudit. Puis, le calme revint, peu à peu, et génération après génération, les manifestations du mal absolu se firent de plus en plus rares. Plus rien ne subsiste de cette lointaine époque, les malédictions ont sombré dans l'oubli, les citadelles sont tombées en poussière, les armes ensorcelées ont été brisées ou fondues.


Le Cycle de Sang Modifier

L’ère de Skelos est appelée « le Cycle de Sang ». Bien que cette époque soit aujourd’hui lointaine, et que la plupart des anciens sortilèges d’alors se soient dissipés, il en reste de nombreuses traces. Ainsi, la race des orcs est une création de Skelos : pour des raisons qu'on a préféré oublier, peut-être bien par simple amusement, il captura nombre de nobles représentants du Beau Peuple, les mena dans les tréfonds de son antre, et là, se livra sur eux à des expériences révoltantes et contre-nature, mêlant la nécromancie démoniaque à une parodie grotesque de chirurgie. Les plus chanceux de ces elfes périrent dans d'atroces tourments sur les tables de dissection de Skelos et de ses bourreaux, mais certains survécurent, si on peut appeler ça survivre. Mutilés dans leur chair et dans leur esprit, ceux qui avaient jadis chanté la splendeur du monde et dansé à la Lune jolie n'étaient plus que de pitoyables masses de chair, des créatures à jamais détruites, brisées par la douleur, bavantes et bredouillantes d'idiotie. Ainsi furent créés les premiers orcs, qui bientôt se reproduisirent, mais toujours dans leur sang coulait la malédiction de Skelos. Son antre reste le donjon de plus haut niveau de ce plan (bien que les événements de l’Âge Bornérien aient amené à l’édification de donjons qui rivalisent avec lui en terme de grosbillisme). L’Anneau d’Anéantissement, qui constituait une grande partie du pouvoir de Skelos, est aujourd’hui le symbole du pouvoir de Morgoth L’Empaleur. Enfin, plusieurs de ses lieutenants d’alors sont encore en vie (ou en mort-vie), malgré les efforts constants de Xyixiant'h pour les supprimer.

La période sur laquelle s’étend le Cycle de Sang en lui-même est assez vague : Skelos apparaît longtemps après la chute de l'Empire d'Or [1], qui remonte à au plus 35000 ans (puisque Xyixiant'h, âgée de 35000 ans, en est contemporaine[2]). Le Cycle de Sang finit avec Skelos, il y a 30000 ans[3]



Les serviteurs du Seigneur du Mal Modifier

L’armée de Skelos était innombrable, et comptait à peu près tout ce qu’on peut trouver dans les Normes Donjonniques. Mais certains de ses lieutenants étaient si puissants qu’il sont entrés dans la légende. A cela s'ajoutent ses puissants enfants


Markhyxas Sang-de-Skelos Modifier

A l'instar de son père, Markhyxas est un dragon, mais contrairement à lui, il s'agit d'un drake igné. Malgré tous les efforts de Milzaïa, Markhyxas a survécu à toutes les attaques lancées contre lui, ce qui fait de lui le dernier descendant de Skelos. En tant que tel, il a préféré adoptée une stratégie similaire à celle de son ennemie : se cacher, se faire des alliés puissants, et augmenter sa puissance en restant dans l'ombre. La prêtresse de Yashmilaï a néanmoins atteint une grande victoire en le castrant, s'assurant ainsi que le drake igné resterait le dernier de sa lignée immonde. Markhyxas s'est tout-de-même fait une solide réputation parmi les seigneurs du mal, comme en témoigne ses titres : Markhyxas l'abomination, Markhyxas la pourriture vomie par la terre.

Alizabel Modifier

Le Grand Alizabel était un sombre nécromant, qui fut dit-on apprenti de Skelos l’Innommable avant de se retourner contre lui au cours d'une fameuse bataille. Interrompu par Marken, Morgoth n'en dira pas plus. Il a laissé au monde un puissant grimoire, le Tome d’Argent du Codex Incubus d’Alizabel. Peu avant sa mort, Skelos utilisa une grande partie de ses pouvoirs pour lui créer un bâton de mage d'une grande puissance.

Shogurda Modifier

Shogurda était un des plus puissants généraux de Skelos, c'est pourquoi il eut l'honneur de recevoir l'une des quatre armes enchantées forgées par le Dragon Bicéphale peu avant sa mort: une hache. Mais il détruisit celle-ci lors du combat qui l'opposa contre Alizabel, brisant pas la même occasion le bâton du nécromant.

Sikumvar Parmindarnah Modifier

Sikumvar le jardinier était un lieutenant de Skelos. Son surnom lui avait été donné car il était habile à semer les graines du malheur pour récolter les fruits de la haine. On ignore comment il a survécu à la chute de son maître, mais on le retrouve à l'état de demi-liche, en tant que simple gardien du donjon de la troisième clé dans la Catin de Baentcher. C'est pour lui que Skelos a sacrifié une partie de ses pouvoirs peu avant le combat final pour forger la terrible Sandjira

Autre serviteurs Modifier

De nombreux autres puissants sorciers et démons sont mentionnés dans la description de l'Antre Maudit, mais rien ne dit qu'ils sont d'origine : le donjon a été assailli de nombreuses fois, et on ne connaît pas son propriétaire actuel.

Les ennemis du Seigneur du Mal Modifier

Les anciens héros qui ont affronté Skelos se faisaient appeler les conjurés de Baz’Haldjet :

  • Vanidir, l’elfe taciturne, général des armées de la lumière.
  • Eridonia, compagne de Vanidir, la furieuse sauvageonne humaine venue des terres du sud.
  • Barado le Sage, qui préféra affronter le monde plutôt que d’accepter la couronne de roi des nains.
  • Straasha, le rusé et courageux Dragon Irradiant, qui forgea avec la patience de son peuple les armes idoines pour abattre le tyran, notamment Diersun, qui selon la légende lui demanda de sacrifier sa propre vie et celle de ses enfants – sauf un[4]. Mais il était pourtant présent lors du dernier combat, au cours duquel il engloutit l'Axe du Monde. Après cela, il s'endormit pendant trente millénaires. On ne sait si la main du malin lancée par Sook sur l'Axe a suffi à le tuer.
  • Shimil, le mystérieux lancier qui porta le coup de grâce à l'aide de Diersun.
  • Xyixiant'h

L’Antre Maudit de Skelos Modifier

La Bête avait un antre, une forteresse immense, un royaume au sein du royaume, un enfer personnel, un monstrueux entrelac de galeries forées sous le fouet par des légions de nains esclaves, qui creusèrent là leur tombeau. L'Antre Maudit de Skelos, dit le Lieu des Souffrances, dit le Noir-Royaume, dit l'enfer sur terre, fut le père de tous les donjons. Avant, il y avait eu le règne des grands châteaux aux tours orgueilleuses et aux oriflammes chamarrés, après, nombre de seigneurs avaient troqué ces élégantes demeures pour quelque tanière souterraine et piégée. Mais aucun donjon dans le monde connu n'égalait en perversion et en étendue l'Antre Maudit, son modèle, quelque part, dans le Krakaboram. Il y a plein de richesses à chercher dans l'Antre Maudit. C'est ici, d'après la légende, que gît le Grimoire Azuré, ainsi que la Sainte Orbe des Nains, la Cape de Mostyr le Grand, le trésor oublié des Chevaliers-Très-Toniques, le Sceptre du Roi des Elfes, le Glaive de Shambara Évidemment, s’il reste autant de trésor après tout ce temps, c’est qu’ils sont bien gardés : Boggartha l'araignée géante, Huxken l'Archi-Liche, Drakkubith le Sombre Seigneur, Semmo-Aïolsto l'œil-unique, Sphenx le démon sans visage, Boshim le Ténébreux et sa horde mort-vivante, Khasfou le Ténébreux aussi et ses monstres mécaniques, Gunth-Sebovit le piégeur fou, Arsinoë la succube exilée, Stukka le Grand Vautour, Mozzingo et son cirque magique, Skemni " griffe d'acier ", Dothmethsk le Grand Cornu, Zippo Le Dragon Pétomane, Mardoukh Le Scatophage, une bonne demi-douzaine de dragons majeurs, ainsi que des troupes innombrables de trolls, orcs, gobs, morts-vivants de tout poil, bestioles gluantes et fongoïdes, et autres racailles des donjons continuent à patrouiller dans l'antre maudit. Toutes les entrées de l'Antre Maudit de Skelos étaient habilement dissimulée derrière le rideau d'une cascade, ou à proximité de la bouche d'un volcan, ou sous les flots d'un lac, ou au plus profond de quelque citadelle hantée, ou plus simplement derrière un buisson. Toutes, sauf l'entrée principale. C'est par une de ces entrées secrètes que les soldats de la croisade M'ranite sont allées demander de l'aide à Arsinoë, après la destruction de l'Axe de Monde Aujourd’hui, le donjon est encore en service en tant que tel, bien qu’on ignore qui le dirige. C’est aussi une attraction touristique.


Les Tablettes de Skelos Modifier

Parmi ses nombreux pouvoirs, Skelos était doté de pouvoirs prophétiques. Ses visions ont été recueillies dans les Tablettes et le Livre de Skelos. Bien qu’à l’instar des Normes Donjonniques, cette référence suffise en général à impressionner n’importe quel aventurier, d’après Mark, « Il y a écrit pas mal de conneries dans le Livre de Skelos, les deux tiers ont été pondus par des ermites cinglés sous l'influence de substances illicites » On peut s’en faire une idée par les extraits suivants : voici une prophétie authentique [5] [6]

Il est fait référence aux Tablettes de Skelos dans le Donjon de Naheulbeuk [7]

Viendront les temps où mon anneau
Seul témoignera de ma puissante stature.
Le Seigneur du Fléau.

Quand l'Anneau verra la lumière
Naîtra en Occident un être au cœur impur.
Le Seigneur de Misère.

Il sera le sorcier-démon,
Brûlez forêts, tremblez montagnes, tombez les murs.
Le Seigneur des Félons.

Lançant devant lui ses armées
Il portera partout le mal et la souillure.
Le Seigneur Décharné.

Et même les héros les plus grands
Périront de Sa main, laissés sans sépulture.
Le Seigneur des Tyrans.

Maître du temps, gardien des Portes,
Héritier de mon domaine de pourriture.
Le Seigneur sans escorte.

Pleurez, criez quand paraîtront
Ensemble deux étoiles, le masque et la fêlure
L'Anneau et le Démon.

En voici d’autres, plus ou moins fiables :

  • À 5h20 du matin, surgi des entrailles blafardes de la terre tel un long serpent chthonien, arrive le mystérieux, le mythique, le fabuleux Premier RER De La Journée.
  • Tout ce qui a commencé doit un jour finir (cette citation est douteuse, elle pourrait provenir de l'Almanach Agraire des Platitudes Proverbiales à Destination des Campagnes Sous-Développées).
  • C’est à l’heure du repas qu’on voit les boules du chat.
  • Un jour viendra où un héritier venu des montagnes du Septentrion, un héros de petite taille aux poils drus, une marmotte en un mot, mettra le chocolat dans le papier alu.
  • Un bon atterrissage, c'est quand le pilote peut descendre de l'avion sans l'aide des secours, et qu'un excellent atterrissage, c'est quand l'appareil peut être réutilisé par la suite (dans le livre de Skelos ou ailleurs).

Notes Modifier

  1. Or donc, en ces temps là, le monde n'avait point encore été corrompu par la souillure du Mal absolu, il était jeune, plus riant, plus frais et plus coloré, mais là c'est essentiellement parce que le Technicolor n'était pas très au point. C'était avant les Guerres Universelles, qui ensemençèrent des cadavres de millions d'êtres la terre qui les avait enfantés, et l'avènement de Skelos l'Anéantisseur et de son Cycle de Sang, n'étaient encore que des songes hideux dans les nuits de devins trop doués lorsque déjà, le souvenir de l'Empire d'Or ne survivait que dans des légendes distordues et des ruines incomprises.
  2. Mais tu déraisonnes, enfin, ça voudrait dire que tu aurais vécu durant le temps de l'Empire d'Or
  3. Dans La Catin de Baentcher II, quand Vertu fait face au corps de Skelos, celle-ci se dit : "Une seule chose en ce bas monde était certaine, c’était mort depuis trois cent siècles."
  4. Il s'agit de Xyixiant'h
  5. C'est ce qui est écrit en gros, en rouge et en souligné trois fois, et ces paroles sont réputées avoir été proférées par Skelos lui-même. Il y avait des témoins
  6. leur degré de fiabilité n'est pas certain, en effet avoir été en présence de Skelos et être resté en vie suffisamment longtemps pour le rapporter est du plus haut suspect
  7. Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l'accomplissement de la prophétie. Le ranger, épisode 1 du Donjon de Naheulbeuk, par Pen Of Chaos

Divinités et démons
Divinités suprêmes, entités Supra-divines
Chuck NorrisDizuiteurtrente PercemoucheUsb
Divinités du septentrion
BarugHanhardHazamHeganHimaMelkiMiarisMyrnaNaongNiehmNyshra
Divinités de Pthath
BeameshBebentharRomani BézéBishturiFezescalM'ranisMesculiasSethSummacXyf
Divinités de Dergala
Fashtoun le BienheureuxFasslazzomMohdMoneskil le PuissantSook
Divinités Tupaku
AxolotlopetKoxlolcahuatlPopoxlixtepethXilxlixlantlXolquacohuacuXultcocancan
Démons
Skelos (incertain)Urlnotfound
Succubes
ArsinoéBoulotteFenesh'abnGarrodhJessoniaLilithSook

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard